Déc 17

Agence Web de Saint-Jérôme et Fière de l’être!

web à saint-jérômeC’est fait! Nous sommes bel et bien officiellement déménagés au centre-ville de Saint-Jérôme depuis le 9 décembre dernier.

Avec une équipe de 5 professionnels dont 3 ayant gradué en technique d’intégration multimédia du cégep de Saint-Jérôme, le choix de la municipalité pour le déménagement était évident! Ben non, ce n’est pas pour cette raison que le downtown SJ nous a attirées. Du moins, pas uniquement!

  • Primo : nous sommes tous natifs (excepté Danick a.k.a. le banlieusard intégrateur dans le vent) de la Rive-Nord de Montréal.
  • Secundo :  la grande majorité de nos clients se trouvent dans un rayon de 20 km de Saint-Jérôme.
  • Et Finalo : il y a de bonnes microbrasseries dans le coin

Je voulais mettre les pendules à l’heure avec cet article. J’ai souvent entendu des remarques (selon moi, autrefois justifiées) par rapport au fait qu’on était en retard niveau technologique / inspiration / ressourcement quand on sort de la ville de Montréal.

Ma perception de la chose est la suivante (n.b. vous avez droit d’être d’accord ou non avec ça. Si c’est le cas, j’aimerais vous entendre dans la section commentaires plus bas) : je crois que c’était vrai, il y a quelques années, que les agences en région ne se maintenaient pas tant à jour par rapport aux dernières avancées technologiques au niveau du web à cause, en partie, de la barrière de la langue. En effet, la grande majorité des inspirations sur le web se trouvaient sur des blogues rédigés en anglais. C’était en fait, pour cette raison que j’avais créé le site MaRevueWeb dans l’temps (pour traduire les articles de l’anglais vers le français). Mais maintenant, de parfaits petits bilingues (à la lecture et à la compréhension orale parce que mon speaking n’est pas terrible you know!?) comme moi ont décidé de faire des Laurentides, une région technologique!

Wowwww… On ne partira pas en peur, mais petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Qu’on se le tienne pour dit, Guerilla Web est une agence web « Montréalaise » en plein coeur de la Rive-Nord à Saint-Jérôme, et on fait la conception de sites Internet su’à coche!

Nos Coordonnées

Guerilla Web
324 rue Labelle
Saint-Jérôme, Québec
J7Z 5L3
Téléphone : 514-588-0837

À propos de l'auteur

Fondateur de Guérilla Web, amateur de marketing web de qualité, lecteur assidu sur l'entreprenariat et le développement personnel, coureur, hockeyeur à temps perdu et récemment, amoureux de yoga! « J'essaie d'appliquer le plus possible dans ma vie : les bottines suivent les babines! ».

9 commentaires

  1. Marc
    17 décembre 2013 at 9 h 11 min · Répondre

    Cest vrai mais pas pour les raisons que tu as mentionné, hors montreal et a la limite hors quebec… Les ‘agences’ parce quils ne le sont pas tous vraiment, ne se pousse pas asser loin design-wise et techno-wise. Je connais une agence dans votre bout qui fais du visuel pas pire mais toujours les memes 2-3 concepts et techno-wise cest rien de spectaculaire sauf un parallax ou 2.

    C’est le edge que MTL et QC ont.

    Good job otherwise 😉

  2. Louis-Philippe Dea
    17 décembre 2013 at 9 h 37 min · Répondre

    Je suis en partie d’accord avec ton commentaire Marc.
    Il y a aussi l’équation $ à respecter. Les PME en région servies par des agences comme la nôtre ont souvent une réalité différente côté financier que les moyennes/grandes entreprises de Montréal. Le défi est de trouver le meilleur équilibre entre branding et technologie poussée ainsi que les limites budgétaires du client.
    Pour avoir vécu le côté agences de MTL et agences Rive-Nord, il y avait une énorme différence par rapport au côté ressourcement à l’interne. Mais bon… je n’ai pas travaillé dans 20 agences non plus 😛

  3. Katheryne Boileau
    17 décembre 2013 at 17 h 13 min · Répondre

    Je crois que les agences à l’extérieur de Montréal ont beaucoup d’avenir. Avec l’accès à la propriété très difficile à Montréal dû au coût relié à l’achat, les jeunes s’éloignent des grands centres. Avec cela vient la réalité du dodo-traffic-boulot-traffic-ahhhhh…!

    Bref, les talents vont eux aussi se disperser à l’extérieur de Montréal. Je vois donc une grande opportunité pour tous les créatifs de notre genre, à miser sur des agences un plus loin de Montréal, mais un peu plus près de notre maison. Le talent n’y sera pas moindre, il sera surtout plus reposé et disponible! 😉

  4. Louis-Philippe Dea
    18 décembre 2013 at 9 h 43 min · Répondre

    Wow, merci Katheryne pour ton commentaire. Je partage entièrement ta vision de la chose, pour l’avoir vécu moi-même de mon côté. Trafic = #pucapable. En plus d’une meilleure qualité de vie par rapport au temps de transport, nous offrons également une culture d’entreprise très valorisante et respectueuse de tous et chacun. Désolé, c’était mon moment infopub du jour 🙂

  5. Isabelle Boulanger
    18 décembre 2013 at 22 h 08 min · Répondre

    Ouais!!!! Vive le nord!
    C’est très semblable au niveau design et architecture, les talents en région ne sont pas moindre, c’esr simplement différend. Moins de clients contemporains ne veux pas dire moins de créativité, moins de recherche et d’innovations.
    De plus le mode de vie plus smooth du nord aide à la créativité si on l’a dans les veines!

  6. Vincent Chevalier
    19 décembre 2013 at 9 h 08 min · Répondre

    Petites questions à Marc: que veux-tu dire par « Design-Wise » et « Techno-Wise » ? Est-ce qu’un parallax est vraiment « techno-wise » ? Quelle est ta définition d’un site avant-gardiste si on parle de technologie? Ce n’est pas une terminologie que j’utilises souvent.

    Sinon, en général, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’il y a peu d’entreprises qui se démarquent sur la rive-nord (je dis rive-nord parce que j’en connais qui sont vraiment « su’a coche » à Alma et à Québec. Preuves à l’appui: http://www.dompteurs.com/ et http://www.lawebshop.ca/ =) ) Par contre, comme à Montréal, il existe la crème de la crème de chaque autre région.

    Je relativise, mais c’est juste pour mieux connaître ton point de vue. Sinon, comme l’a dit Louis-Philippe, c’est vrai que le budget de grosses entreprises permettent souvent de profiter de beaucoup plus de temps pour faire du « Lab », ce qui fait que les agences qui bénificient de cet avantage peuvent se concentrer plus librement sur l’implantation de fonctionnalité plus poussée niveau technologique. Un bon argument qui différencie les deux réalités.

    Sinon, je ne pense pas que c’est uniquement une question de région (bien que ça compte quand même). Le talent n’est pas une donnée que l’on peut localiser. La seule variante qui me semble logique pour comparer est la limitation financière de la clientèle.

    Bref, personnellement, j’ai un avis très neutre, quoique Guerilla Web a réussi à me faire déplacer de la ville à la « campagne » pour me joindre à leur équipe! 😉

  7. André Malépart
    19 décembre 2013 at 15 h 53 min · Répondre

    L-P, je suis bien heureux de t’avoir dans le Nord.

    Pour moi, le talent se retrouve partout dans la très grande région de Montréal.

    Ce qui compte, c’est à chacun de trouver le « partenaire Web » qui lui convient le mieux. Peu importe la distance avec le secteur qui tendance. (À part pour ceux qui aiment péter de la broue!)

    Je mets l’accent sur « partenaire Web », car c’est l’intervenant à qui l’on confie son image d’entreprise et souvent son outil marketing principal.

    C’est aussi à chacun de regarder les réalisations d’un concepteur Web potentiel et même de contacter de ses clients pour avoir leurs commentaires. On fait ce genre de démarche pour embaucher un employé. Pourquoi pas avec le futur concepteur du site sur lequel reposera une bonne partie de notre entreprise?!

    Alors, vive Saint-Jérôme!

  8. Louis-Philippe Dea
    19 décembre 2013 at 18 h 09 min · Répondre

    Merci Isabelle et André pour vos commentaires. André, je suis d’accord avec ton opinion. Pour un client, il est crucial (voir vital!) de bien analyser les réalisations de l’agence et de parler avec les clients de celle-ci. Quelle est votre expérience avec…? Comment est-ce que … ont réussi à cerner vos besoins et livrer la marchandise? Est-ce que le service à la clientèle est « su à coche »? 😛

  9. Serge Daigneault
    11 juin 2014 at 8 h 55 min · Répondre

    Bienvenue après tout le monde!

    Un beau coin de pays pour y travailler. Pour ma part, cela fait maintenant 4 ans que j’opère ma petite PME sur une montagne de la Vallée de Saint-Sauveur et je m’en réjouis à chaque levée de soleil. J’ai eu l’occasion de lire ta traduction : Optimisation SEO parfait d’une page web. Excellente initiative. Bravo et longue vie à Guerilla Web! 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

twenty − 14 =