Fév 03

Comment rendre la mise à jour de l’algorithme Facebook avantageuse pour votre page d’entreprise

Facebook, tout comme Google, utilise un calcul mathématique contenant plusieurs facteurs différents à l’intérieur de celui-ci, afin de diffuser les différentes mises à jour de vos amis et entreprises que vous aimez dans votre fil d’actualité.

L’information est très accessible quant aux mises à jour importantes de l’algorithme Google : Caffeine, Panda, Penguin, Hummingbird…

Mais qu’en est-il des mises à jour de l’algorithme de Facebook? Celles-ci sont beaucoup plus subtiles que celles présentées par le géant moteur de recherche, mais ont tout de même un impact très important étant donné la place que prennent les stratégies de réseaux sociaux des entreprises d’aujourd’hui.

Voici donc en détail, les dernières mises à jour du calcul mathématique de Facebook, les impacts de celles-ci, et les conseils de notre agence web sur comment faire pour tourner ces modifications à votre avantage.

Informations de base sur l’algo

Commençons par la base. Ce n’est pas parce que vous avez, disons, 1000 fans pour votre page d’entreprise que 1000 personnes verront votre dernière mise à jour. Imaginez le chaos dans votre fil d’actualité si c’était le cas! Et cette règle ne s’applique pas seulement aux pages d’entreprises, mais également aux mises à jour de vos amis. C’est la raison d’être de l’algorithme.

La base du calcul mathématique est simple : plus vous interagissez (vous cliquez sur j’aime, vous commentez, vous cliquez sur les liens partagés, vous consultez les images) avec les mises à jour d’une personne ou d’une entreprise, plus Facebook « comprendra » que vous êtes intéressé par celles-ci. C’est pourquoi vous verrez plus de fois leurs mises à jour dans votre fil de nouvelles. D’un autre côté, moins vous interagissez avec eux, moins Facebook diffusera leurs informations dans votre fil de nouvelles.

Le point important : Qu’est-ce qui a récemment changé dans l’algorithme?

Depuis les derniers changements effectués par Facebook le 5 décembre 2013, la grande majorité des pages d’entreprise ont vu le nombre d’engagements diminuer radicalement lorsque ceux-ci effectuaient une mise à jour. Le 2 décembre 2013, Facebook annonça que la compagnie allait mettre davantage d’emphase sur les liens tout en punissant l’utilisation de « memes » dans le fil de nouvelles.

Exemple de « meme » :

meme Facebook

Dans le graphic ci-dessous, la première barre représente le mois de septembre 2012 (à titre de référence), et les autres barres représentent les mois de 2013. Le taux moyen des personnes ayant vu votre mise à jour était de 12,6 % en 2012 de vos fans acquis, versus 7,7 % actuellement.

organic reach

En français, ça veut dire grosso modo qu’en 2012, si vous aviez 1000 fans sur votre page Facebook, chacune de vos mises à jour pouvait être vue en moyenne 126 fois en 2012 et désormais, seulement 77 fois. Outch! Un scandale me direz-vous ? Certaines pages d’entreprise ont connu un déclin comme ceci :

algorithme facebook

Pourtant, d’autres ont connu une augmentation comme ceci :

organic reach 3

Pourquoi certaines pages ont vu une grande diminution au niveau des personnes ayant vu leurs mises à jour quand d’autres ont vu une grande augmentation?

Les réponses à cette question se retrouvent dans le type de mises à jour partagées et la façon d’effectuer celles-ci.

La page A ayant connu une grande diminution

  • Partageait davantage de mises à jour de statut (donc de texte)
  • Demandait souvent à ses fans de partager, de liker ou de commenter la nouvelle (demandait de l’engagement, ex : « partagez avec vos amis s.v.p.! »)

La page B ayant connu une grande augmentation

  • Partageait la majorité du temps des mises à jour de photos
  • Demandait rarement à ses fans de partager, de liker ou de commenter la nouvelle

5 trucs afin d’augmenter la portée de vos mises à jour plutôt que d’en perdre

Les pages n’ayant pas été atteintes par les changements d’algorithme de Facebook avaient tendance à éviter de partager des « memes » et à éviter de demander à ses fans d’effectuer une action suite à la mise à jour (ex : cliquez ici, partagez, likez, etc.).

Aussi, Facebook a mentionné que vous devriez structurer votre contenu d’une façon logique. Ça veut dire que si vous voulez partager un lien, n’utilisez pas la mise à jour « Photos / Vidéos » pour ajouter une photo et ensuite y ajouter votre lien dans la description.

types de mises à jour

Voici les 5 trucs :

  • Étudiez, analysez et tentez de comprendre pourquoi vos fans cliquent sur le bouton « J’aime » pour vos contenus (utilisez Facebook Insight)
  • Évitez d’utiliser des « call-to-action » dans vos mises à jour (cliquez ici, partagez, likez, commentez etc.)
  • Évitez d’utiliser des « memes »
  • Augmentez le nombre de fois que vous effectuez des mises à jour sur votre page
  • Essayez de partager votre contenu à différentes heures de la journée (encore une fois, vous pouvez utiliser Facebook Insight)

À propos de l'auteur

Fondateur de Guérilla Web, amateur de marketing web de qualité, lecteur assidu sur l'entreprenariat et le développement personnel, coureur, hockeyeur à temps perdu et récemment, amoureux de yoga! « J'essaie d'appliquer le plus possible dans ma vie : les bottines suivent les babines! ».

2 commentaires

  1. Gwendal
    27 mars 2014 at 6 h 29 min · Répondre

    Merci pour cette article fort intéressant 🙂
    Je vais bientôt commencer à utiliser ma page Facebook dédiée à mon blog donc merci.

  2. […] post Comment rendre la mise à jour de l’algorithme Facebook avantageuse pour votre page d’en… appeared first on Guerilla […]

Laisser une réponse

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fifteen − thirteen =